Croquis10d

ANALYSE : "Croquis 10d"

Ce dessin reprend la problématique du L (Croquis 6d), puisque nous retrouvons en cette image la structure de la Tripoutre (Lien hors-site). Parce qu’elle s’éloigne dans la profondeur du dessin, la bande fictive, en partant du sommet du bloc droit, ne peut rejoindre le sommet du bloc gauche, ces deux blocs étant situés dans un même plan frontal. En reliant les deux blocs, nous aurions donc un volume quasi continu qui nous rapprocherait encore du triangle impossible. Mais, à la différence de la Tripoutre, faute de fermeture avérée, nous n’avons là rien d’impossible. Cette apparente incohérence des relations spatiales peut, en effet, être surmontée. Nous pouvons tout d’abord imaginer que la bande fictive s’élance dans le vide à partir du grand bloc, comme un plongeoir en arrive à surplomber un plot de départ adjacent. Nous pouvons encore voir un cube, suspendu dans les airs, fixé à cette bande qui le porte en avant du parallélipède. Malheureusement, l’attachement de la bande fictive aux volumes qui la supportent et la croyance non fondée en la présence d’un sol ne facilitent pas ces interprétations. Ainsi, je suppose que nombre de spectateurs préfèrent voir là une passerelle entre deux masses, sans se rendre toujours compte que cette vision des choses tourne à l’incohérence.

RETOUR AU CARNET