Croquis13d

ANALYSE : "Croquis 13d"

Cette image prolonge ce qu’avait initié le croquis précédent. Je voulais voir ce qui se passerait si le volume supportant la forme fictive s’aventurait plus avant à l’intérieur du carré illusoire, en débordant de manière tout à fait illogique de ses limites. Cette incohérence des tracés fait qu’il est difficile de décrire le résultat obtenu. Pour ma part, j’ai le sentiment que les deux formes arrondies font maintenant partie du carré fictif, en ce qu’elles se présentent, tout comme lui, de manière frontale. Il est même possible d’apercevoir une pliure à l’endroit où les formes sombres pénètrent à l’intérieur du carré blanc. Nous avons ainsi la confirmation du fait que l’imbrication des formes renforce leur attachement. Mais, ce croquis va plus loin, en mettant en évidence la force des figures fictives : elles attirent, aplatissent et ingurgitent les éléments dessinés qui les font exister.

RETOUR AU CARNET