Croquis16d

ANALYSE : "Croquis 16d"

Bien que ressemblant pour beaucoup au croquis précédent, ce dessin est plutôt à rapprocher de la Vache qui rit (Croquis 14b), car nous avons là une image dans l’image. Le rectangle fuyant et les quatre blocs qui le soutiennent se situent en effet à l’intérieur d’un grand trapèze fictif. Mais, cette fois, j’ai voulu voir si les orientations contraires des formes fictives pouvaient modifier la perception que nous avons de ces images particulières. Cette nouvelle articulation supprime en fait une bonne part de l’ambiguïté spatiale, qui nous faisait voir l’image incluse tantôt en avant, tantôt en arrière de son support fictif. La fuite des petits blocs et du rectangle fuyant nous conduit à les repousser en arrière du grand rectangle fictif. Ainsi, l’ajout d’indices perspectifs, plans et lignes fuyantes, fait pencher la balance de notre vision du coté de l’échelonnement en profondeur des éléments inscrits à l’intérieur d’une forme fictive.

RETOUR AU CARNET