Croquis17c

ANALYSE : "Croquis 17c"

Ce croquis permet de progresser dans la thématique des traversées opérées par les figures fictives. À la différence des deux croquis précédents (Croquis 17a, Croquis 17b) qui pouvaient donner l’impression de s’arrêter à la surface des choses, nous avons là un véritable transpercement. La bande fictive traverse de part en part le rectangle dressé à la verticale, pour resurgir de l’autre coté.

Ce transpercement n’est pas anodin : il fixe à cette bande fictive une place dans l’espace de la représentation, lui interdisant de surgir pour venir flotter en avant des formes dessinées qui la supportent. Cette situation n’est pas nouvelle : chaque fois qu’une masse est posée sur (Croquis 15b) ou en travers (Croquis 12a) de la forme fictive, son surgissement est contrarié. Mais cette fois, l’élément qui fige la position de la fictive n’est ni sur, ni en travers : il l’entoure, tandis qu'elle le traverse.

RETOUR AU CARNET