Croquis19a

ANALYSE : "Croquis 19a"

Avec ce dessin, nous poursuivons le conflit des Croquis 18c et Croquis 18d qui oppose le trajet d’une bande fictive à l’échelonnement des blocs qui la supportent. Seules différences notables : cette fois nous avons une vue plongeante sur des blocs qui nous font face. Plutôt que de reprendre un nouvel inventaire des interprétations spatiales de l’ image, nous allons maintenant nous contenter d’attirer l’attention du public sur la force d’attraction des volumes supportant les formes fictives. En ces trois derniers croquis, il est en effet très difficile de détacher les bandes fictives des faces noires des volumes qu’elles semblent recouvrir. Nous avions déjà observé ce phénomène avec d’autres croquis, et c’est cette situation qui veut que nous ayons du mal à rompre le contact des éléments pour sortir d’une relation visiblement impossible.

L’étonnant est que, pour moi, le triangle blanc de la figure de Kanizsa flotte au-dessus des disques noirs, alors qu’ici les formes fictives semblent s’attacher aux volumes et plus particulièrement à leurs faces noires. Seule la bande fictive du Croquis 7b et les carrés fictifs des Croquis 14a et Croquis 14b arrivaient à se détacher de leur support. Je ne saurais expliquer cela.

RETOUR AU CARNET