Croquis23a

ANALYSE : "Croquis 23a"

Je ne sais plus ce que je voulais faire avec ce croquis. J’ai le sentiment que la bande fictive aplatit la volumétrie des masses, était-ce là mon propos ? Ce dessin serait peut être une reprise, mais cette fois avec une véritable forme fictive, du Croquis 11c ? Ou alors, autre solution, un thème symbolique pourrait être à l’origine de cette idée. Par son caractère illusoire, la bande fictive réunit de manière unique les deux volumes. Ainsi, à l’aide de moyens plastiques (l’alignement), notre système perceptif en arriverait à participer au récit des images. Cette forme fictive sur laquelle nous n’avons aucune prise, puisqu’elle n’existe pas, possède, de ce fait, une présence qu’aucun rectangle coloré ne pourra jamais atteindre. Elle s’impose tout autant à nous qu’aux volumes qui la soutiennent, liant ces deux masses d’une façon telle que nul ne pourra effacer ce lien.

RETOUR AU CARNET