Croquis23b

ANALYSE : "Croquis 23b"

Cette image semble poursuivre le propos du croquis précédent. Une bande semi-fictive traverse, recouvre et transperce quatre volumes alignés, faisant d’eux un groupe qui dépasse la simple juxtaposition d’éléments. L’alignement plastique des bases n’aurait pu à lui seul exprimer une relation plastique aussi forte que celle qui est tissée par la bande fictive. L’alignement ne fait que juxtaposer les blocs sur plan frontal, qui en arrive paradoxalement à signifier leur solitude : côte à côte mais pas ensemble. Par la complétion qu’elle nous impose, la bande fictive réunit toutes ces individualités en un ensemble. De plus, son caractère semi-fictif ajoute une manière d’entrelacs, qui, tout en évitant son surgissement en avant, permet de tisser un lien fort entre les volumes.

Ensuite, à l’instar du croquis précédent, libre à vous de décider si ce groupe représentera la famille nucléaire, un boys-band, ou les quatre saisons. La figure fictive donne, elle donne à chacun selon ses moyens, ses besoins et surtout ses désirs.

RETOUR AU CARNET