Croquis7c

ANALYSE : "Croquis 7c "

La Croix poursuit ce qu’avaient entamé les Croquis 7a et Croquis 7b. Cette fois l’ajout d’une seconde poutre semi-fictive permet de ramener quatre blocs dans le plan de la croix, quatre blocs qui semblent conjoints à ses extrémités. Ainsi, j’en arrive à voir le pied de la croix fixé à un bloc qui serait posé au sol, tandis que ses branches porteraient dans les airs les volumes qui leur sont attachés. Pourtant, il est toujours possible d’échelonner ces mêmes volumes au sol en s’attardant sur leur masse plutôt que sur les morceaux de croix qu’il suffit, pour cela, de considérer comme des surfaces peintes à la surface des blocs, afin de leur retirer une bonne partie de leur attraction visuelle en même temps que de leur importance plastique.
Mais cette lévitation des blocs ne résulte pas seulement de la prégnance d’une figure semi-cruciforme. Les blocs, eux-mêmes, par leur dessin, leur taille, leur position facilitent ce miracle des morceaux de la croix fictive recomposée. Il suffit de comparer la
Croix avec le Croquis 7d pour reconnaître leur autonomie.

RETOUR AU CARNET