Croquis9a

ANALYSE : "Croquis 9a"

C’est encore à un trajet que nous convie ce croquis, prolongeant ainsi ce que la page précédente avait initié. Mais la rectilignité de cette forme fictive la distingue des Croquis 8c et Croquis 8d, en ce qu’elle nous informe aussi de la verticalité de son trajet. Nul n’irait ici imaginer que cette forme puisse s’éloigner dans la profondeur du dessin. D’un autre coté, il semble tout aussi vain de faire léviter les trois volumes supérieurs, qu’habituellement la forme fictive ne manque pas d’attirer à elle. Ainsi, cette image ne semble pas mettre en place de conflit spatial : je vois là un immense néon qui, dépassant les bâtiments auxquels il est attaché, tranche de ses tubes lumineux le volume des immeubles éloignés.

RETOUR AU CARNET